Rapport de Voyage 2015

Suite à un  don de l'entreprise Emch+Berger et RDT54 Virginie c'est rendu au Cambodge pour superviser la construction d'une maison ainsi que de trois puits. Le rapport qui suit est le récit de son voyage.

Nous sommes partis le 28 février 2015 au Cambodge.

Le lendemain, nous sommes allés en direction de Kampot afin d'acheter du bois pour la construction de la maison. En cours de MoLongroute  Mong Loeun est tombée très malade. Nous avons alors trouvé un médecin qui n’arrivait malheureusement pas à prendre une tension et commençait à prescrire n'importe quoi. Je lui ai demandé si je pouvais utiliser des nattes de bambous pour qu’elle puisse se reposer. Je lui ai donné mes médicaments et l'ai soignée quelques heures, suite à quoi elle allait mieux. Elle a des problèmes cardiaques. J'ai appris qu'elle n’avait plus de médicaments depuis quelques semaines! Nous y avons remédié et elle a commencer à aller mieux.

Une partie de l'équipe continuait à trier du bois sous la chaleur de 35°C. J'ai décidé d'aller acheter des chapeaux. Nous avons constaté que le prix du bois a bien augmenté, il est beaucoup plus cher qu'avant!

Le constructeur est venu nous rejoindre pour choisir et regarder la qualité du bois. Nous étions déçus car nous n’avions pas tout le bois qu'il nous fallait. ll manquait le principal : les poutres. _IGP2257Nous ne nous sommes pas découragés et avons continué la route pour en acheter dans un autre endroit. Avec tout cela, nous étions fatigués et surtout nous avions faim et soif.

Enfin arrivés au village en fin d’après-midi, j'étais très contente de voir toutes les familles que nous supportons grâce à l'association Rumdul.

Nous avons déchargé le bois du camion et mis la terre pour le terrassement. ll était très tard alors nous sommes partis nous reposer à Dang Tung dans une maison d'hôte.

Le lendemain, je suis retournée au village, mais l'entreprise s'occupant des puits n'était pas là. J'ai commencé à m'inquiéter et surtout m'énerver. Nous avio_IGP2757ns tellement peu de jours que nous avons eu peur de ne pas y arriver. Après une heure au téléphone, ils sont finalement venus le jour suivant et ont commencé à creuser. Nous avons beaucoup étudié l'emplacement où creuser pour des puits afin de trouver un endroit pratique pour que les habitants puissent venir chercher de l'eau facilement. lls ont terminé de creuser à un endroit le lendemain, mais malheureusement, lors du deuxième forage, la machine s'est cassée ce qui a nécessité plusieurs heures de réparation. C'est seulement à la fin de l'après- midi que les travaux ont pu recommencer. J'ai compris une chose, c'est qu'on ne doit pas stresser quoi qu'il arrive. ll faut énormément de patience avec les entreprises locales car ils sont en retard pour tout._IGP3683

L'eau jaillissait et les visages de chaque villageois reflétaient du bonheur avec les yeux plein de larmes de joie. L'eau est tellement précieuse pour le quotidien.

Le forage de trois puits est terminé. Il ne nous reste plus que la mise en place du bétonnage et des manivelles.

Ensuite, ils ont encore essayé de faire un forage pour un quatrième puits à 30-35 mètres de profondeur mais il n'y avait pas d'eau. Nous _IGP4923avons cherché une autre solution : creuser à la main et poser des blocs de béton pour faire un réservoir d'eau et poser une manivelle. Malheureusement, il n’y avait pas d'eau non plus. J'ai été très triste pour ce coin car ils ont vraiment besoin d'eau. Après discussion avec la famille, il était préférable de creuser un étang pour faire un réservoir d'eau de pluie. ll a été vraiment très difficile de prendre cette décision ainsi que changer le plan sur lequel nous nous étions mis d'accord avec les entreprises. Il était prévu quatre puits et une maison et non trois puits, une maison et un étang. J'ai cependant donné le feu vert pour l'étang. Le bétonnage a pris forme en quelques jours.

Pas de problème particulier concernant la maison. Les ouvriers ont ont travaillé très dur pour finir la construction dans les temps; tous les jours de 08h00 à 18h00, parfois même 19h00, y compris samedi et dimanche.

J'ai eu m d'un enuoiteal au cœur pour eux, j'ai décidé de leur offrir de la bière.

La maison s'est terminée le 15 mars, en fin d'après-midi, et les ouvriers ont fait une petite fête.

Pour les puits, ils ont posé les plaques le 13 mars, mais elles ont été abîmées par le transport. J'ai été déçue et fâchée de voir cela. En effet, nous avons payé les puits plaque y compris très cher: 1,400 dollars par puits. Je n'étais pas contente du tout et j'ai alors téléphoné au patron qui m'a dit qu’il verrait ça le lendemain..._IGP3405

Le 14 mars, il est venu ; nous avons eu une grande conversation, je lui ai dit que s’il ne les remplaçait pas, je ne le paierais pas. Nous sommes partis voir les puits les uns après les autres. Nous avons serré les ficelles pour qu'on puisse tourner les manivelles. Enfin nous avons trouvé un accord et j'ai réglé les frais. C'était une expérience fatigante pour nous.

Pendant notre 3ème semaine, nous avons pris seulement deux jours de repos au bord de la mer. Si je devais le refaire, je partirais tout de suite. ll faut encore des puits et il y a encore 3 maisons à bâtir.

Pendant ces 3 semaines, nous avons appris tant de choses comme comment l'entreprise fonctionne. Etant femme, j'ai dû être tenace. Je ne me suis pas laissée marcher sur les pieds. Nous nous battons pour une bonne cause. Ce qui est important pour nous c'est d'avoir pu faire trois puits, un étang et une maison.

Rumdul remercie les entreprises Emch+Berger et RDT54 du fond du cœur pour votre générosité et votre immense gentillesse.

Merci_IGP4900

Une réflexion au sujet de « Rapport de Voyage 2015 »

  1. Chère Virginie,
    Bravo bravissimo pour votre détermination, votre force de caractère, votre cœur immense « comme-ça » et votre savoir-faire.
    Je suis une femme qui a eu le bonheur de participer à un projet en Amérique Centrale à la fin des années 80.
    Je partage totalement vos sentiments de découragement momentané quand les coutumes du pays se heurtent à votre détermination
    de mener à bien les projets dans le peu de votre temps disponible sur place. Comme vous le dites : on apprend beaucoup.
    Votre rayonnement sur les photos en dit long.
    Merci pour la fleur de Rumdul. Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *